Palais des Congrès, Luciline, A150 :
les grands projets de la Matmut

 

La Matmut démultiplie ses actions sur le territoire métropolitain. Entre le futur palais des congrès, un immeuble de bureaux, un immeuble dans l'écoquartier Luciline ou le co-financement de l'A150 inaugurée ce jeudi 29 janvier, la mutuelle investit. Le détail des projets.

Le Palais des Congrès

Annoncé de longue date, le futur Palais des Congrès a connu quelques retards. Mais le projet semble désormais sur les rails. La déconstruction d'un certain nombre de bâtiments sur le site de l'ancienne école normale d'institutrices, route de Neufchâtel, a commencé il y a plus d'un mois. Elle s'achèvera fin 2015. Les travaux de construction commenceront eux début 2016 pour une livraison de l'ensemble à la mi-2018.

Laurent Le Bouëtté, architecte au cabinet Artefact (qui travaille sur le projet avec l'agence Wilmotte), souligne l'esprit du projet : "Historique et contemporain. Il faut magnifier le bâtiment historique, lui redonner un véritable usage". Autrement dit, garder le bâtiment historique, qui sera totalement réhabilité, dans un écrin de luxe. Du luxe, il y en aura dans ce palais : restaurant gastronomique étoilé, lounge, spa, hôtel 4-5 étoiles sont au programme.

Mais Laurent Le Bouëtté relativise l'aspect élitiste : "Le Palais des Congrès pourra accueillir le club des colombophiles comme une exposition de voitures", la taille de la salle pouvant évoluer, d'une assistance restreinte à 800 participants.

Le tout coûtera à la Matmut un peu plus de 80 millions d'euros. Avec les études et tout ce qui gravite autour d'un tel projet, Daniel Havis, PDG de la mutuelle, évoque un coût final "d'environ 100 millions d'euros". Un investissement colossal qui attend un retour : "Ce n'est pas dela philanthropie, nous espérons bien une rentabilité dans l'avenir", continue le PDG.

La Filature

En face du siège actuelle de la Matmut, route de Sotteville à Rouen, un immeuble de bureaux, La Filature, va être construit. Les travaux commencent le mois prochain pour s'achever en août 2017. Particularité du projet, selon Laurent Le Bouëtté : "Il s'agira du plus beau bâtiment certifié Passivhaus de France" (un label écologique allemand s'adaptant à la règlementation thermique de 2020 et imposant une très faible consommation énergétique).

D'un coût d'environ 45 millions d'euros, l'immeuble pourra servir soit à la Matmut, soit à des exploitants intéressés : "Nous pourrions rapatrier des équipes du territoire sur le site. Et si nous devons le garder, il ne coûtera pas cher à faire fonctionner", explique Daniel Havis.

Le Vauban bis à Luciline

La Matmut participe également à l'aventure Luciline. Déjà bâtisseur du Vauban, juste derrière l'éco-quartier, la Matmut, via le cabinet d'archictes Ataub, fait construire à partir de mai 2015 un immeuble de bureaux (4600m2) et 44 logements d'habitation. Vinci sera locataire des bureaux. L'immeuble sera opérationnel en janvier 2017. L'immeuble coûte à la Matmut 16 millions d'euros.

L'autoroute A150

Inaugurée ce jeudi 29 janvier, l'A150 a fait l'office d'un financement par un consortium. Un consortium auquel participe également la Matmut.

Tendance Ouest le 29 janvier 2015
 

 

Suivez nous

     
 

Nos coordonnées :

Téléphone : 06 66 75 97 84
 
Fax : 01 86 95 72 95
 
 
 
ADHERER
 









 
Site conçu et mis à jour par Sud Matmut - Dernière mise à jour le 20/01/18