Scor ne rachètera pas les parts de Matmut dans MutRé


 
 
L’opération de recomposition du capital de MutRé n’aura vraisemblablement pas lieu. Du moins, pas dans l’immédiat. Selon nos informations, Scor et la Matmut, tous deux actionnaires à 33,3% du réassureur du monde mutualiste, n’auraient pas réussi à s’entendre sur la valorisation de la société.
 
Interrogé sur le sujet, Daniel Havis, PDG du groupe Matmut, confirme que «l’opération a effectivement peu de chances de se faire». L’idée était que Scor reprenne les parts du groupe mutualiste, sachant que le tiers restant du capital de MutRé est entre les mains d’un «bloc Mutualité», constitué de 12 mutuelles adhérentes à la FNMF.
 
Des exigences de rentabilité différentes
 
Sur la base des données les plus récentes (2012), MutRé réalisait un chiffre d’affaires de 365 M€ et disposait de 120 M€ de fonds propres. Son actif net réévalué serait de l’ordre de 140 à 150 M€. Pourquoi les deux partenaires ont-ils une vision différente de la valeur de la société ? La réponse ne tiendrait pas à l’appréciation intrinsèque de la société. Il semblerait, en revanche, que les exigences de rentabilité attendues de l’investissement par Scor, groupe coté, soient différentes de celles de Matmut, qui n’a pas d’actionnaires à qui rendre de comptes. D’où la divergence de vue constatée. Pour l’heure, le capital devrait donc rester réparti entre les trois tiers actuels, la Matmut n'étant visiblement pas décidée à céder ses parts à un prix qu'elle juge insuffisant.

 
GÉRALDINE VIAL – L’argus de l’assurance le 10 avril 2014

Suivez nous

     
 

Nos coordonnées :

Téléphone : 06 66 75 97 84
 
Fax : 01 86 95 72 95
 
 
 
ADHERER
 









 
Site conçu et mis à jour par Sud Matmut - Dernière mise à jour le 20/06/18