La Macif et la Matmut veulent développer
la gestion privée d'OFI AM

 

Les deux partenaires mutualistes ont remanié la gouvernance d’OFI Gestion Privée et pourraient lancer une nouvelle offre d’ici au début 2017.

La Macif et la Matmut s'intéressent à la banque privée. Les deux actionnaires à respectivement 60,9% et 25,8% d'OFI AM ont placé à la tête du conseil de surveillance de sa filiale OFI Gestion Privée (OGP) Philippe-Michel Labrosse, l'actuel directeur du pôle finance-épargne de la Macif.

Tristan de la Fonchais, le directeur général adjoint de la Matmut en charge des réseaux commerciaux et services bancaires, prendra lui la tête du directoire de la filiale.

«Etant donné qu'OGP s'adresse à une clientèle de particuliers, il était logique que nous modifiions la gouvernance pour intégrer des représentants des pôles banque et épargne de la Macif et la Matmut», explique à L'Agefi Tristan de la Fonchais. Grâce au rachat des 20% détenus par les fondateurs, Bernard Sacau et Jean-Baptiste Kalt, OFI AM contrôle OGP à 100%. Bernard Sacau demeurera directeur des gestions, tandis que Jean-Baptiste Kalt partagera la direction générale avec Julien Duquenne, arrivé de la Maif.

Ce remaniement intervient alors que les actionnaires d'OFI AM envisagent de diversifier leur offre pour répondre aux besoins de certains de leurs 8 millions de sociétaires en matière de gestion privée. «Si cette orientation est validée par la Macif et la Matmut, cette inflexion sera intégrée dans le projet Sferen afin de bâtir une offre commune», souligne Tristan de la Fonchais, en référence à la structure entérinant le mariage entre les deux mutualistes, dont les contours devraient bientôt être officialisés.

Créée il y a vingt ans, OGP gère 400 millions d'euros pour le compte de 450 particuliers. Relativement modeste, l'activité pourrait bénéficier à plein des réseaux des deux mutualistes pour se développer. A fin décembre, le pôle épargne/finance de la Macif gérait 19,7 milliards d'euros, contre 944 millions pour Matmut Vie. «L'offre d'OFI Gestion Privée pourrait s'articuler autour des fonds actuellement gérés par OFI Gestion Privée, de ceux d'OFI AM et d'une sélection de produits extérieurs s'appuyant notamment sur des fonds d'actifs réels comme par exemple l'hôtellerie ou l'agriculture», résume Tristan de la Fonchais.

Afin d'industrialiser le processus, la distribution de l'offre pourrait notamment s'appuyer sur les réseaux des deux mutualistes, ainsi que sur un réseau dédié ou une plate-forme. La validation stratégique, qui pourrait intervenir mi-2016, ouvrirait la voie à une commercialisation début 2017.

L'AGEFI Quotidien - le 26/10/2015



 

Suivez nous

     
 

Nos coordonnées :

Téléphone : 06 66 75 97 84
 
Fax : 01 86 95 72 95
 
 
 
ADHERER
 









 
Site conçu et mis à jour par Sud Matmut - Dernière mise à jour le 11/12/18